Quatre personnalités honorées

Lors des Finales de la Coupe de France qui se sont déroulées ce samedi 27 avril à l'Accor Arena à Paris, la Fédération Française de BasketBall a récompensé et rendu hommage aux hommes et aux femmes qui œuvrent ou ont œuvré pour notre sport. Ainsi, à la mi-temps de la finale masculine, qui a opposé la JDA Dijon à la SIG Strasbourg, quatre personnalités ont reçu un « Ballon de Cristal ».

Isabelle Yacoubou
Originaire du Bénin, arrivée en France à 17 ans pour rejoindre le club de Tarbes, c’est toujours au TGB qu’Isabelle Yacoubou a mis un terme à sa carrière professionnelle il y a quelques semaines. Internationale à 147 reprises entre 2007 et 2016, médaillée cinq fois avec les Bleues dont un titre de championne d’Europe en 2009 et une médaille d’argent olympique en 2012, cette joueuse intérieure inarrêtable près du cercle s’est également bâti un palmarès XXL en club. Championne en France, en Italie et en Espagne, vainqueur de l’Euroligue, la double MVP de la LFB se destine désormais à un futur d’entraîneur.

Frédéric Sarre
A 62 ans, Frédéric Sarre a connu toutes les facettes du monde du basket. Entraîneur pendant 30 ans de Limoges à Bourg en passant par Gravelines, Pau-Orthez, Rueil, Nancy, Antibes, Strasbourg ou Gravelines, il aura décroché à deux reprises le titre d’entraîneur de l’année en Pro A. En s’éloignant du banc, il a ensuite occupé le poste de directeur sportif au sein de la JL Bourg, contribuant à installer le club au sommet du basket français. Depuis novembre dernier il a pris ses fonctions de General Manager adjoint avec l’Équipe de France.

Marion Ortis
La première femme à arbitrer une finale de Pro A, Marion Ortis a également officié au plus haut niveau européen après être devenue arbitre FIBA en 2017. Habituée des championnats d’Europe et du Monde chez les jeunes, elle a par ailleurs été retenue pour siffler lors de l’EuroBasket Women en 2021 et en Euroligue. Deux ans plus tard, elle mettait un terme à sa carrière internationale, à 31 ans.

Martial Bellon
Pendant 13 ans, Martial Bellon a présidé aux destinées de la SIG Strasbourg avant de passer la main à son successeur, Olivier Klotz élu le 19 juin 2023. En Alsace, il aura mené une politique de structuration économique ambitieuse qui a permis au club de voir ses ressources largement augmenter, lui permettant de se maintenir parmi les places fortes du basket français. Le modèle développé par Martial Bellon a offert à la SIG quatre labels or consécutifs délivré par Ligue Nationale de Basket. Son club, finaliste aujourd’hui à l’Accor Arena, a remporté deux coupes de France et deux Leaders Cups sous sa présidence.