Strasbourg file en demi-finale
Paul Lacombe (Strasbourg) - Photo : Morillon/FFBB

A l'issue d'une rencontre enlevée et indécise jusqu'au bout face à son voisin Nancy, Strasbourg a décroché son ticket pour la demi-finale de la Coupe de France (102-88). Les Alsaciens affronteront dimanche le vainqueur de Nanterre - Monaco.

Une semaine après un affrontement en Betclic ELITE remporté à domicile par le SLUC, les voisins de l'Est Strasbourg et Nancy se retrouvaient dans l'Ouest pour un derby en quart de finale de la Coupe de France. Les Lorrains frappaient les premiers de loin et avec du jeu rapide parfaitement exécuté par Clemons et Omenaka (6-14, 4'). Côté strasbourgeois, Paul Lacombe tenait la baraque avec 8 points dans un premier quart-temps animé offensivement et équilibré au tableau d'affichage (25-27).
 
Le match reprenait comme dans un rêve pour la SIG. La paire Hooker - Dallo passait un 8-0 à une défense nancéenne qui payait cher ses approximations en attaque. Le temps-mort de Sylvain Lautié freinait la déferlante puis un trois points d'équilibriste signé Mérédis Houmounou rapprochait le SLUC (39-37, 15'). Duels rugueux, contacts appuyés et intox, tous les ingrédients d'un derby sortaient un à un. Plus lucide, Strasbourg et l'intenable Lacombe finissaient mieux et regagnaient les vestiares à +7 (52-45, 20').
 
Joué sur un rythme effréné en première mi-temps, la rencontre perdait un peu d'intensité avec le repos. Christopher Clemons faisait parler son adresse à longue distance avec trois flèches qui réduisaient l'écart à une unité (57-56, 24'). La maison alsacienne résistait grâce à Hugo Invernizzi et Tyrus McGee. Les tirs derrière l'arc s'enchaînaient d'un côté comme de l'autre pour faire gonfler le score mais surtout maintenir un suspense intact avant les dix dernières minutes (72-70).
 
Toujours indécise, la rencontre changeait de leader pour la première fois depuis un long moment. La cinquième faute de Paul Lacombe pénalisait les Alsaciens qui allaient devoir faire sans leur meilleur marqueur du moment. Léopold Cavalière enfilait sa cape et sur deux erreurs défensives des Nancéens, Strasbourg les punissait pour prendre 5 longueurs d'avance (92-87, 37'). Tyrus McGee (22 points) terminait le travail seul en contre-attaque pour envoyer la SIG en demi-finale. 
 
Strasbourg (Betclic ELITE) - Nancy (Betclic ELITE) 102-88