Monaco se ressaisit juste à temps

L’A.S. Monaco arrivait à Trélazé après un match d’Euroleague la veille. Si la JL Bourg espérait fatiguer leur adversaire à la longue, le collectif Monégasque avait autre chose de prévu. L’équipe en provenance de la Principauté a conservé son avantage tout au long de la rencontre et a su réagir à temps lorsque la situation devenait critique pour décrocher son ticket pour les demi-finales (74-65).

Après deux minutes de flottement où les seuls points marqués sont liés à des lancers francs, Monaco trouve la solution pour passer outre la défense de la JL Bourg. Mais les hommes de Laurent Legname passent eux aussi à l’attaque et tentent de prendre l’avantage. Si l’équipe de Bourg mène Monaco au score pendant quelques minutes (10-12, 6’), les joueurs de la Principauté profitent des balles perdues de leurs adversaires pour reprendre la main et creuser l’écart (24-14, 10’). Pour cela, Monaco mobilise tout son effectif puisque 13 points sont inscrits par le banc, contre seulement 2 du côté de Bourg-en-Bresse.

Menés par leur joueurs américains Norris Cole (7 points, 15’) et Calvin Harris (9 points, 20’), les joueurs de la JL Bourg maintiennent l’écart mais ont du mal à face à la défense Monégasque. C’est sur les contre-attaques que Bourg semble trouver la solution pour atteindre la raquette sans s’heurter à la défense adverse (11 points). L’effectif de Monaco, avec notamment Donta Hall (6 points en 10 minutes), est plus précis que ses adversaires et conserve son avantage (40-30, 20’) sans pour autant arriver à creuser l’écart.

A la sortie des vestiaires, l’équipe de Bourg est métamorphosée. La défense est plus agressive et efficace. En attaque, les joueurs de la JL Bourg se sont remobilisés et gagnent en adresse. Mais Monaco s’impose dans la raquette (28 points, 30’) et enchaine les rebonds (33 rebonds, 30’). Paris Lee monte en puissance et inscrit 6 points supplémentaires pour les Monégasques dans le 3e quart temps (13 points, 30’). Les joueurs Monégasques conservent toujours leur avantage de dix points à la fin de la période (58-48).

Sur un 3 points du logo, Norris Cole ramène Bourg à 3 points seulement de Monaco. Le meneur enchaine dans la foulée avec un jumpshot, un layup et un lancer franc en moins d’une minute (19 points, 35’), donnant ainsi l’avantage à Bourg à 5 minutes de la fin du match (59-61). Les joueurs de Bourg-en-Bresse se précipitent concèdent 9 lancers francs aux Monégasques qui reprennent leur avantage dans les 3 dernières minutes du match. Monaco est ainsi la 3e équipe de ce Top 8 à se qualifier pour les demi-finales.

Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket.